Skip to main content
  • À Memphis, Tennessee, le Stax Museum of American Soul Music
    En savoir plus

    De la musique à chaque coin de rue à Memphis, Tennessee

  • Panneau Highway 61 au Gateway to the Blues Museum de Tunica, Mississippi
    En savoir plus

    Tunica, Mississippi : la porte d'entrée de la route du blues

  • Le King Biscuit Blues Festival, un événement emblématique de Helena, Arkansas
    En savoir plus

    L'héritage blues sur le fleuve Mississippi à Helena, Arkansas

  • Roger Stolle dans la boutique Cat Head Delta Blues & Folk Art à Clarksdale, Mississippi
    En savoir plus

    Concerts et musées à Clarksdale, Mississippi

  • À Greenville, Mississippi, une fresque rend hommage au patrimoine blues de la région
    En savoir plus

    Venez danser à Greenville, Mississippi

  • Sur le Mississippi Blues Trail, le panneau dédié à B.B. King à Indianola, Mississippi
    En savoir plus

    À Indianola, Mississippi, visitez la ville qui a vu grandir la légende B.B. King

  • Architecture de Jackson, Mississippi au crépuscule
    En savoir plus

    Vivez l'histoire à Jackson, Mississippi

  • Trompettiste de jazz à La Nouvelle-Orléans, Louisiane
    En savoir plus

    Le blues et bien plus encore, à La Nouvelle-Orléans, Louisiane

Musiciens de blues à l'extérieur d'un juke-joint au Mississippi
En savoir plus
Visit Mississippi

À la découverte des racines du blues

  • Distance:
    764,00 km
  • Durée recommandée:
    5 jours

Sur la route du blues

Le Sud est le berceau du blues, ce genre musical typiquement américain. Cousin du gospel, de la soul et du rock 'n' roll, le blues est né dans les champs, les humbles petites maisons et les juke-joints ruraux de milliers de métayers (un juke-joint est un terme local vague désignant un petit bar qui propose des concerts ou diffuse de la musique sur un juke-box). Le blues est l'expression mélancolique des espoirs, des désespoirs et des envies des populations pauvres, dépossédées et marginalisées du sud des États-Unis. Explorez les origines du blues et les principaux jalons qui ont marqué l'évolution de ce genre musical dans la première moitié du XXe siècle en suivant cet itinéraire, qui rassemble les lieux incontournables dans trois États et inclut deux festivals de renom.

01
À Memphis, Tennessee, le Stax Museum of American Soul Music
En savoir plus

De la musique à chaque coin de rue à Memphis, Tennessee

Memphis est une ville de gastronomie, d'histoire et de patrimoine qui suit deux tempos : celui de l'impétueux fleuve Mississippi et celui des salles de concert qui bordent ses rues. Dès votre arrivée à l'aéroport international de Memphis, vous découvrirez que les musiques country et western ne sont pas les seules dignes représentantes du Tennessee. Visitez le Memphis Rock ‘n' Soul Museum (le musée du rock et de la soul de Memphis), qui vous dévoilera les racines rurales du blues, avant de vous diriger vers le Stax Museum of American Soul (le musée Stax de la musique soul américaine), où vous en apprendrez plus sur les génies du genre. À deux pas de là, une visite de Beale Street avec audioguide vous permettra de comprendre comment le blues a quitté la campagne pour se faire un nom à la ville. Située à proximité, sur South Main Street, la Blues Foundation présente une multitude de souvenirs et d'œuvres d'art dans le Blues Hall of Fame (le temple de la renommée du blues). En bordure de centre-ville, le Sun Studio vous transporte à l'endroit où B.B. King, Sleepy John Estes et Howlin' Wolf ont enregistré leurs plus grands succès. Impossible de visiter Memphis sans assister à un concert : le B.B. King's Blues Club occupe l'extrémité ouest du quartier des spectacles Beale Street, et selon le soir de la semaine, l'ambiance est également à la fête au Rum Boogie Café, au Blues Hall ou au Tap Room. Découvrez-y les coqueluches de la scène locale, notamment Eric Hughes, Ghost Town Blues Band et Brandon Santini. Lancez-vous ensuite à l'assaut de la route du blues, qui vous mènera à votre prochain arrêt.

Plus d'informations
61 km
1 heure en voiture
02
Panneau Highway 61 au Gateway to the Blues Museum de Tunica, Mississippi
En savoir plus

Tunica, Mississippi : la porte d'entrée de la route du blues

Vous entrerez dans Tunica par l'autoroute 61, la « route du blues » d'origine, qui définit la ville et a inspiré de nombreux artistes, de David « Honeyboy » Edwards à Charlie Musselwhite. Apprenez-en plus sur l'histoire de cette autoroute au Gateway to the Blues Visitor Center and Museum, un centre d'accueil des visiteurs et musée dédié à la route du blues et installé dans un dépôt ferroviaire de 1895. Sur place, un panneau du Mississippi Blues Trail indique la route de l'époque. Ouvrez l'œil : d'autres panneaux du Blues Trail parsèment la ville de Tunica, notamment ceux dédiés à « Son » House, qui a donné des concerts dans les églises et les juke-joints du coin, et à « Hardface » Clanton, un entrepreneur afro-américain qui a apporté dans la région le raw blues et les jeux d'argent bien avant que Tunica ne devienne le premier comté bordant le fleuve Mississippi à légaliser ces jeux. Lorsque vous traversez le fleuve pour quitter Tunica et pénétrer dans l'Arkansas, sur la route en direction d'Helena, préparez-vous à une incursion encore plus intense dans le monde du blues.

Plus d'informations
50 km
1 heure en voiture
03
Le King Biscuit Blues Festival, un événement emblématique de Helena, Arkansas
En savoir plus

L'héritage blues sur le fleuve Mississippi à Helena, Arkansas

Le patrimoine blues de Helena est vaste et profond, à l'image du fleuve Mississippi qui borde la ville. Le meilleur endroit pour s'en rendre compte est sans conteste le Delta Cultural Center (le centre culturel Delta), où des stations d'écoute vous permettent de découvrir des musiciens du delta du Mississippi tels que Sonny Boy Williamson. Pour une expérience inoubliable, planifiez votre visite lors d'un enregistrement en direct de l'émission de radio King Biscuit Time, tous les jours de semaine à 12 h 15. C'est l'émission qu'écoutaient des bluesmen comme Muddy Waters et B.B. King lorsqu'ils revenaient de leur travail dans les champs. Bien sûr, en matière de concerts de blues, vous n'aurez que l'embarras du choix. Essayez de venir à l'occasion du King Biscuit Blues Festival, qui se déroule chaque année durant la deuxième fin de semaine d'octobre et réunit des têtes d'affiche telles que Bonnie Raitt et Bobby Rush. Allez à des concerts gratuits ou payants, assistez au colloque sur le blues et faites découvrir à vos enfants des activités organisées spécialement pour eux, comme des leçons d'harmonica ou des récits sur le blues. Traversez de nouveau le fleuve pour vous rendre à votre prochaine destination, Clarksdale, au carrefour de l'homme et du mythe.

Plus d'informations
48 km
1 heure en voiture
04
Roger Stolle dans la boutique Cat Head Delta Blues & Folk Art à Clarksdale, Mississippi
En savoir plus

Concerts et musées à Clarksdale, Mississippi

Clarksdale est une étape incontournable de la route du blues, et ce, pour bien des raisons : sa scène musicale est trépidante et ses boutiques, ses musées et ses festivals sont mémorables, sans oublier qu'on y trouverait le fameux « Crossroad », ce carrefour qui aurait vu la légende du blues Robert Johnson vendre son âme au diable en échange de sa virtuosité à la guitare. Ne ratez pas le Cat Head Delta Blues & Folk Art, une boutique dédiée aux curieux comme aux inconditionnels du blues, dont le propriétaire vous abreuvera de précieux conseils. Côté musées, ne passez pas à côté du Rock & Blues Museum (le musée du rock et du blues) et du Delta Blues Museum, où vous pourrez admirer les ruines de la cabane de Muddy Waters ainsi que les guitares de John Lee Hooker. Clarksdale regorge de festivals : le Juke Joint Festival en avril, le Delta Busking Festival en septembre ou encore le Pinetop Perkins Homecoming en octobre. Pour assister à des concerts tout au long de l'année, jetez un œil à la programmation du Ground Zero Blues Club, dont l'acteur Morgan Freeman est copropriétaire, ou tentez de voir Robert « Wolfman » Belfour sur la scène du Clarksdale's Red's Lounge. Sur le chemin de votre prochaine destination, Greenville, faites un détour par Merigold et découvrez le bâtiment qui abrita naguère le Po' Monkey's. Un panneau du Mississippi Blues Trail vous narre l'évolution des juke-joints.

Plus d'informations
117 km
1 heure en voiture
05
À Greenville, Mississippi, une fresque rend hommage au patrimoine blues de la région
En savoir plus

Venez danser à Greenville, Mississippi

Ce parcours le long du delta du Mississippi ne serait pas complet sans un arrêt à Greenville, petite ville animée où les accents du blues ricochent sur le fleuve et les champs fertiles alentour. Avec ses concerts de blues, le Walnut Street Blues Bar vous fait connaître les juke-joints modernes. Début octobre, le Mighty Mississippi Music Festival célèbre le genre en mettant l'accent sur les artistes originaires du Mississippi, comme Eden Brent, Cedric Burnside, Jimbo Mathus and the Tri-State Coalition et les North Mississippi Allstars. Sur la route vers votre prochain arrêt, Indianola, admirez les fresques musicales de Leland et donnez un petit quelque chose à Pat Thomas au Highway 61 Blues Museum (le musée du blues de l'autoroute 61), où l'artiste crée des chansons blues et des œuvres d'art sur le sujet. 

Plus d'informations
39 km
1 heure en voiture
06
Sur le Mississippi Blues Trail, le panneau dédié à B.B. King à Indianola, Mississippi
En savoir plus

À Indianola, Mississippi, visitez la ville qui a vu grandir la légende B.B. King

Dès notre arrivée à Indianola, on ressent l'esprit de B.B. King : dans les clubs, dans les festivals, dans les monuments qui célèbrent et acclament l'enfant du pays… De métayer à légende du blues, la vie de King est présentée en détail au B.B. King Museum and Delta Interpretive Center (le centre d'interprétation Delta et musée de B.B. King). À l'extérieur du centre, les panneaux historiques égrènent pour les visiteurs les lieux qui ont marqué la vie de King, depuis le coin de rue où il a gagné ses premiers dollars en chantant du blues, jusqu'au mythique Club Ebony. Inauguré en 1948, ce club est célèbre pour avoir fait connaître des artistes tels que Bobby « Blue » Bland, Albert King et, enfin, B.B. lui-même. Admirez la statue de King dans le parc éponyme ainsi que la fresque à son effigie. Découvrez les autres panneaux du Mississippi Blues Trail en quittant Indianola par la route du sud en direction de Jackson, votre prochaine étape.

Plus d'informations
150 km
2 heures en voiture
07
Architecture de Jackson, Mississippi au crépuscule
En savoir plus

Vivez l'histoire à Jackson, Mississippi

Si Indianola a été marquée par une légende, Jackson ne compte plus les génies qui lui sont associés. Ses rues vibrent au son des virtuoses contemporains, comme Bobby Rush, bluesman de renom qui a vécu et enregistré des titres à Jackson, sans oublier ceux qui ont perpétué l'héritage, comme le pianiste de blues Otis Spann, qui a grandi en jouant du piano dans les églises de la ville. Spann fut l'un des nombreux artistes à jouer à l'Alamo Theater. Aujourd'hui rénovée, cette salle de concert se trouve dans la rue Farish Street, haut lieu du quartier afro-américain et théâtre de la lutte pour les droits civiques. Visitez la bâtisse ou dénichez les panneaux avoisinants relatifs aux anciens locaux d'Ace Records et de Trumpet Records. Si vous souhaitez visiter une salle de concert blues encore en activité, tentez votre chance au Queen of Hearts. Préparez-vous ensuite à passer à la vitesse supérieure, car votre prochaine destination, La Nouvelle-Orléans, offre une scène musicale explosive où le blues n'est qu'un aspect parmi d'autres d'une mosaïque musicale bariolée.

Plus d'informations
299 km
3 heures en voiture
08
Trompettiste de jazz à La Nouvelle-Orléans, Louisiane
En savoir plus

Le blues et bien plus encore, à La Nouvelle-Orléans, Louisiane

Le patrimoine dynamique et multiculturel de La Nouvelle-Orléans a donné naissance aux multiples styles musicaux qui y cohabitent et dont les rythmes martèlent aujourd'hui les rues. Les quartiers de Faubourg Marigny et Bywater, en particulier sur Frenchmen Street, comptent bon nombre de salles de spectacle dont s'échappent des notes de zarico, de jazz, de gospel, de soul et, bien sûr, de blues. Les bluesmen du Sud se sont installés à La Nouvelle-Orléans il y a bien longtemps, et Little Freddie King continue d'y jouer encore aujourd'hui. Vérifiez la programmation du House of Blues et du Rock ‘n' Bowl, qui proposent régulièrement des concerts de blues. Vous pouvez y souper et même, pour le second, y jouer aux quilles. Si vous passez par là fin avril ou début mai, essayez d'assister au New Orleans Jazz & Heritage Festival, lors duquel vous pourrez entendre tous les styles de musique associés à la ville. L'héritage musical de celle qu'on surnomme « The Big Easy » est si prégnant que l'aéroport a même reçu le nom du trompettiste de jazz mythique Louis Armstrong. Rendez-lui hommage à la fin de votre séjour, avant de monter dans l'avion du retour.

Plus d'informations

Informations touristiques officielles de Travel South

Le pont du Golden Gate à San Francisco, en Californie
En savoir plus
Continuer à explorer