Skip to main content
Visite de la Tallgrass Prairie Preserve de l'Oklahoma

Oklahoma

Visite de la Tallgrass Prairie Preserve de l'Oklahoma

Par : Amy Lynch

1 sur 1
  • États :
    Oklahoma

Explorez la dernière grande prairie d'herbes hautes des États-Unis.

Au sud de la frontière entre le Kansas et l'Oklahoma se trouve la légendaire Joseph H. Williams Tallgrass Prairie Preserve (la réserve des Prairies Tallgrass de Joseph H. Williams). Cette réserve vous laisse entrevoir à quoi ressemblaient les États-Unis avant l'arrivée des colons, lorsque la vie sauvage régnait encore en maître. Plus grande prairie d'herbes hautes indigènes protégée de la planète, elle est le dernier vestige d'un écosystème florissant qui s'étendait autrefois sur 14 États, du Minnesota au Texas. Car aujourd'hui, du fait de l'aménagement urbain et agricole, il ne reste plus que quatre pour cent de sa superficie originale, soit 16 000 hectares. Et les défenseurs de l'environnement s'attèlent désormais à protéger cet habitat. En grande partie gérée et protégée par l'organisme The Nature Conservancy, la réserve abrite plusieurs sentiers de randonnée offrant de magnifiques panoramas sur la nature environnante, ainsi qu'une route de gravier de 16 kilomètres ceinturant la majeure partie de la prairie.

Rencontre avec le propriétaire des lieux : le bison de la Tallgrass Prairie

D'impressionnants herbivores évoluent dans ces vastes étendues au printemps, attirant des visiteurs venus des environs et de plus loin.

Tallgrass Prairie Preserve (la réserve des Prairies Tallgrass) est réputée pour sa beauté persistante tout au long de l'année, et même si les merveilles naturelles à admirer ne manquent pas, l'espèce endémique du bison d'Amérique est de loin l'attraction phare de la réserve. Parcourez la boucle de 16 kilomètres pour observer ces herbivores imposants et hirsutes. Le troupeau se compose de 700 individus et la mi-mai reste la meilleure période pour en voir le maximum depuis la route.

Le bison était jadis présent sur tout le sol américain, avec une population comprise entre 30 millions et 60 millions d'individus. Mais cette espèce est aujourd'hui classée comme quasi menacée, car il n'en reste plus que 1,5 million. Il est important que les visiteurs n'oublient pas que ces créatures majestueuses pèsent souvent jusqu'à près d'une tonne et demie et peuvent atteindre une vitesse de 65 kilomètres par heure. Nous ne saurions donc trop vous conseiller de rester tout le temps à bonne distance et dans vos véhicules.

Plus d'informations

Flore et faune : les autres espèces sauvages de la prairie

Sur terre comme dans les airs, la vie abonde ici.

La réserve abrite plus de 700 espèces végétales, 300 espèces d'oiseaux et 80 espèces de mammifères; autant d'occasions d'observer la vie sauvage tout au long de l'année. De mars à mai, vous pourrez croiser dans les herbes hautes des tétras des prairies. Les herbes indigènes, comme le panic érigé et le barbon de Gérard, commencent à fleurir lorsque les dernières traces de l'hiver disparaissent en avril, puis poursuivent leur croissance jusqu'à la fin de l'été et le début de l'automne.

De la mi-mai à la mi-juin, les fleurs sauvages recouvrent la prairie pour un mois magique, et alors qu'elles disparaissent en été, diverses espèces d'oiseaux néotropicaux arrivent pour la saison chaude. Les mois les plus froids (d'octobre à février) annoncent le retour des pygargues à tête blanche et des aigles royaux, des buses à queue rousse, des lynx, des cerfs et des coyotes.

Promenade : choses à faire dans la réserve

Pour explorer la réserve, vous aurez le choix entre une boucle à faire en voiture et trois sentiers de randonnée; de quoi bien vous occuper pendant quelques heures.

Les trois sentiers sont de longueurs variables et offrent différents habitats à découvrir. Le plus court (moins d'un kilomètre), baptisé Bottomland Trail (sentier Bottomland), se trouve près du stationnement et de la zone d'information. Sur ce sentier, vous apercevrez dans les cours d'eau et les prairies fertiles des bars, des poissons-lunes et des tortues géographiques du Mississippi. Ensuite, le Study Trail (sentier Study) de 1,6 kilomètre vous emmène dans une forêt galerie composée de chênes, d'ormes et de frênes où vivent de nombreux oiseaux chanteurs, tortues boîtes à trois doigts et scinques pentalignes.

Pour une randonnée encore plus immersive, continuez jusqu'au Prairie Earth Trail (le sentier de la terre des Prairies). Ce sentier présente par endroits un relief escarpé et des flaques d'eau ou de boue; il convient donc mieux aux marcheurs qui ne craignent pas de transpirer ou de se salir. Cette randonnée de 3,2 kilomètres peut prendre jusqu'à deux heures en raison de son niveau de difficulté. Amenez des jumelles pour ne rien manquer des bisons qui se roulent par terre, des petits reptiles et amphibiens, ainsi que des panoramas renversants sur ces grandes étendues où ont vécu jadis les tribus indiennes Caddo, Osage et Wichita.

Accès à la réserve : indications routières

Allez de Tulsa à Tallgrass en moins de deux heures.

Depuis la route historique U.S. Highway 60 dans Osage County, prenez la route County Road 4070 à Pawhuska jusqu'à la route County Road 4201. Après un bref détour par la Country Road 4220 et un retour sur la 4201, suivez la route qui mène à la réserve.

Explorer plus
Sublime panorama entre lac et montagne

Destination

Flagstaff

Panoramas grandioses vus de Mt. Lemmon

Destination

Tucson