Skip to main content
Harde de wapitis dans le Wyoming
Tony Hough / U.S. Fish & Wildlife Service
1 sur 1
  • États :
    Wyoming

Quand les conditions deviennent trop difficiles, mieux vaut partir en vacances.

Jackson Hole (Wyoming), une vallée située entre les parcs nationaux Yellowstone National Park et Grand Teton National Park dans le nord-ouest du Wyoming, est reconnue pour ses paysages époustouflants, ses pavillons confortables et ses vastes pistes de ski. Il n'est donc pas étonnant que ce beau coin de pays attire chaque année des milliers de visiteurs, parmi lesquels le Jackson Elk Herd, le plus grand troupeau de wapitis hivernants de la planète. Certes, ils n'ont pas de passeports et ne sillonnent pas les routes en voiture, mais les wapitis du Wyoming ont compris une chose essentielle pour passer au mieux l'hiver.

Le National Elk Refuge

Lorsque les températures chutent dans les monts environnants, le troupeau commence à affluer vers le National Elk Refuge (refuge national des wapitis), qui se trouve juste au nord de Jackson, la principale ville de la région.

Dans cet endroit majestueux, les conditions sont plus tolérables que sur les sites voisins des parcs nationaux Yellowstone National Park, Grand Teton National Park et Bridger-Teton National Forest, où vivent habituellement les wapitis. Le manteau neigeux y est moins épais, et la nourriture plus facile à trouver.

Lori Iverson, qui travaille pour l'agence U.S. Fish & Wildlife Service (service de gestion de la pêche et de la faune des États-Unis) et qui est chargée de sensibiliser et d'assister les touristes, explique que des milliers de wapitis migrent chaque année sur ce site d'exception. Dans le refuge, les wapitis sont nourris et traités aux petits oignons par des employés amoureux des animaux.

Les charognards ne sont jamais bien loin des endroits où il y a des wapitis. « On voit presque toujours des coyotes lorsqu'on fait une promenade en traîneau ou que l'on marche dans le refuge. Il y a aussi des loups, mais ils sont un peu plus difficiles à apercevoir », mentionne Lori. Le refuge abrite également une vaste population de mouflons d'Amérique qui hivernent sur les parois rocheuses pour se tenir à l'abri des prédateurs.

Un peu comme un hôtel, le refuge ne peut accueillir qu'un certain nombre de wapitis à la fois. Avec quelque 10 000 hectares d'habitat privilégié près de la station de villégiature populaire de Jackson, dans le Wyoming, on peut aisément y accueillir 5 000 wapitis, mais il arrive que le site déborde. « L'an dernier, l'hiver a été assez rude et nous avons eu jusqu'à 8 000 wapitis », indique Lori.

Si vous rêvez depuis longtemps de côtoyer des wapitis sauvages, sortez votre parka et venez faire un tour à Jackson Hole cet hiver.

Chaque année, des milliers de wapitis descendent des montagnes pour passer l'hiver au National Elk Refuge de Jackson Hole, dans le Wyoming.

Chaque année, des milliers de wapitis descendent des montagnes pour passer l'hiver au National Elk Refuge de Jackson Hole, dans le Wyoming.
En savoir plus
Lori Iverson/U.S. Fish & Wildlife Service
Plus d'informations

Quand visiter le Refuge        

Vous aurez plus de chances de voir le troupeau si vous visitez le refuge de janvier à avril. Mais il n'est pas toujours facile de savoir à quel moment les wapitis reviendront dans les parcs nationaux; ils sont parfois de retour dès le mois de mars. D'autres années, ils seront toujours là à la fin du mois de mai et les employés du refuge penseront : « Allez, les amis, il est temps de repartir! » rigole Lori Iverson, qui ne se lasse toutefois pas de ses expériences au refuge. « Le jour où je n'aurai plus de plaisir à contempler les mouflons d'Amérique ou les wapitis, il sera probablement temps de passer à autre chose. »

Approchez les wapitis depuis un traîneau à cheval

Faire une promenade en traîneau dans le refuge est l'une des façons les plus intéressantes de voir les wapitis de près. En faisant une balade en traîneau, vous irez directement à la rencontre du troupeau de wapitis et pourrez vous retrouver en face de ces imposants mammifères. « Sans l'ombre d'un doute, la balade en traîneau est notre activité hivernale la plus populaire », précise Lori. « Vous pouvez presque toucher les wapitis, et certaines personnes n'ont jamais vu des animaux sauvages d'aussi près. » Si la visite guidée ne vous tente pas, vous pouvez observer le troupeau depuis Elk Refuge Road, la principale route qui traverse le refuge. Dans ce cas, n'oubliez pas de faire un saut au centre d'accueil des visiteurs du refuge pour demander aux employés quels animaux vous pourrez apercevoir avant de repartir.

Plusieurs visites guidées en traîneau permettent de s'approcher du troupeau de wapitis du National Elk Refuge.

Plusieurs visites guidées en traîneau permettent de s'approcher du troupeau de wapitis du National Elk Refuge.
En savoir plus
Lori Iverson/U.S, Fish & Wildlife Service

Thèmes connexes :