Skip to main content
Cam James, un artiste de hip hop basé à Atlanta, explore la ville

Géorgie

Trouver sa voix : Cam James parle du hip hop à Atlanta, en Géorgie

1 sur 1
  • États:
    Géorgie

À la rencontre du rappeur d’Atlanta qui utilise ses paroles pour créer du lien.

 Cam James nous parle de restaurants vegans, de la façon de faire sa place dans l’industrie musicale et de tout ce que la ville d’Atlanta a à offrir.

Qu’est-ce qui vous inspire dans cette ville, vous et votre musique ?

Ma musique parle des relations, de l’amour et de mon état d’esprit, trois éléments qui ont un lien direct avec Atlanta. Aucun autre endroit selon moi ne combine la culture afro-américaine, des femmes ambitieuses et la possibilité de faire de sa vision, quelle qu’elle soit, une réalité. Nous sommes tous des battants ici, nous essayons tous de nous élever. Si tu ne te nourris pas de cela, tu as choisi la mauvaise voie.

A view of the Atlanta skyline

A view of the Atlanta skyline
En savoir plus

Quels sont les lieux de concert où vous préférez vous produire à Atlanta, et pourquoi ?

Aisle 5 est l’une de mes salles de concert préférées, pour le professionnalisme du son et de l’éclairage. C’est la crème de la crème. Music Room arrive juste derrière, pour son côté intimiste. J’aime être proche de mes fans ; cela m’aide de pouvoir me nourrir de leur enthousiasme et d’interagir avec eux en toute sincérité. Si vous allez du côté de Lenox un samedi, vous aurez de quoi vous occuper pendant des heures. Je suis probablement le seul rappeur vegan que vous connaissiez, j’aime fréquenter des endroits comme Soul Vegetarian No. 2 pour savourer certains des meilleurs plats de la ville.

Qu’est-ce qui vous a amené à faire de la musique ?

Mon père me faisait écouter de la soul des années 70/80, du R&B des années 90 et du rap de toutes les époques. Ma mère joue du piano et compose. Si on ajoute à cela ma capacité à mémoriser rapidement des paroles et ma propension à chanter en public, il était certain que je finirais par écrire mes propres chansons.

Je lisais beaucoup étant enfant, ce qui m’a permis de maîtriser les mots et les techniques d’écriture. En 2010, j’ai remporté le premier concours annuel de création orale de Georgia Tech ; c’était la première fois que je gagnais de l’argent grâce à mes talents. Après avoir été recruté par un groupe de rap du campus, j’ai commencé à me dire que j’avais du potentiel à un niveau professionnel. J’étais doué pour cela.

Cam James recording a track in Atlanta

Cam James recording a track in Atlanta
En savoir plus

Qu’est-ce qui vous a conduit au type de musique que vous créez ?

Le rap permet d’innover à chaque seconde. Aucun autre moyen d’expression artistique n’est aussi souple structurellement, ou ne permet aussi facilement d’exprimer son sens de l’humour et son talent de parolier.

Que souhaitez-vous que les gens trouvent dans votre musique ?

Je voudrais que les gens puissent s’identifier à ma musique et qu’ils en retirent une histoire qui les inspire et qui reste gravée dans leur esprit. Il n’y a pas de faux-semblants dans ma musique, c’est entièrement moi. Si ça n’en jette pas dans la voiture, c’est qu’il faut revoir sa copie.

Pourquoi votre ville se prête-t-elle si bien à votre type de musique ?

Atlanta est le meilleur endroit pour faire du rap. C’est la ville de naissance de nombreux groupes de hip hop légendaires (OutKast faisait partie de mes héros en grandissant), mais toute la ville soutient à fond les musiciens. Quel que soit votre talent ou le stade où vous en êtes dans votre carrière, vous pouvez vous créer un groupe de fans ici. Les artistes se soutiennent les uns les autres et collaborent souvent. Les gens sortent dans la rue pour écouter de la musique live, si bien que chaque fois que vous jouez dehors, vous êtes sûr de vous faire de nouveaux fans. Cette ville est un haut lieu de l’innovation et du mélange des genres, tout ce qu’il faut faire, c’est trouver sa voix.

Qu’est-ce que vous aimez à propos d’Atlanta, et pourquoi ?

Il y en a pour tous les goûts ici. Que vous débarquiez pour la première fois en tant que touriste aux États-Unis, que vous veniez de l’autre côté de la frontière ou que vous habitiez ici depuis toujours, cette ville ne cesse de surprendre par de nouvelles façons de créer du lien et de profiter de la vie. Je vis ici depuis 10 ans et je suis loin d’en avoir fait le tour. Nos parcs sont exceptionnels, la vie nocturne et les opportunités valent bien le temps passé dans les embouteillages et les petits points de restauration spécialisés n’en finissent pas. Il y a bien une raison pour laquelle les acteurs du monde de la musique, du cinéma et de l’entreprise convergent dans cette ville tout au long de l’année : rien ne peut se mesurer à « The A », comme la surnomment les habitants.

Street art celebrating the local Atlanta scene

Street art celebrating the local Atlanta scene
En savoir plus
Plus d'informations

Pour plus d’inspiration sur le thème du hip hop, cliquez ici.