Skip to main content
La musicienne rock Kat Meoz pose devant Mel’s Drive-In à West Hollywood, Californie
1 sur 1
  • États :
    Californie

Flânez avec l’artiste rock Kat Meoz dans les rues multicolores de West Hollywood, terrain fertile de la musique, de l’art et de la rébellion.

Passé le seuil du jardin luxuriant qui agrémente la cour du Sunset Marquis, votre esprit fait immédiatement abstraction de l’agitation de la ville. L’endroit est si calme et si paisible qu’il est difficile de croire que, juste sous vos pieds, dans un studio d’enregistrement situé sous l’hôtel, quelques-unes des rock stars les plus bruyantes et révolutionnaires au monde réalisent leurs albums depuis des dizaines d’années. Ne soyez pas surpris. Mettez des lunettes de soleil et souriez. Vous êtes à West Hollywood, la ville rebelle de la côte californienne.

Une ville fondée par des contestataires

L’histoire de West Hollywood est marquée par la non-conformité. « Cela fait partie du décor », affirme Kat Meoz, artiste rock originaire d’ici. « La ville regorge de personnes ouvertes d’esprit. » À la fin des années 60, les adolescents affrontaient en permanence la police sur le Sunset Strip, temple de la vie nocturne à Los Angeles. La jeunesse se rebellait contre les couvre-feux instaurés par les autorités afin de limiter les nuisances nocturnes. Surnommés les « émeutes hippies », ces événements ont donné le ton à ce que West Hollywood allait représenter par la suite.

Tel un aimant, l’énergie rebelle des émeutes a attiré les rock stars les plus célèbres des années 70. The Doors, The Byrds, Frank Zappa, les Rolling Stones et bien d’autres faisaient partie des habitués du Sunset Strip.

L’organisation nationale de lutte pour les droits des homosexuels PRIDE (Personal Rights in Defense and Education) a été fondée dans un bar de West Hollywood, The Hub. Et, en 1984, la ville a élu le tout premier conseil municipal à majorité gay. Les journaux l’ont alors surnommée la première « municipalité gay ».

Playing drag queen bingo in a West Hollywood bar

Playing drag queen bingo in a West Hollywood bar
En savoir plus

Telle une fête sans liste d’invités

« Tout le monde est le bienvenu à West Hollywood, quels que soient votre genre, votre orientation sexuelle ou votre profession », explique Kat. West Hollywood ne s’est jamais dérobée devant l’importance symbolique que revêt la ville pour la communauté LGBTQ. Aujourd’hui, elle est partout. Même les passages piétons sont aux couleurs de l’arc-en-ciel. Des militants de toutes origines ont rejoint cette communauté bigarrée, peuplant les galeries, les boutiques, les cafés new age et les salles de concert qui bordent Sunset.

Ce boulevard porte bien son nom. Les couchers de soleil à West Hollywood sont très célèbres. Rendez-vous à l’hôtel Chamberlain West Hollywood pour profiter d’une vue exceptionnelle depuis le toit. Rendez-vous ensuite au Troubadour à Santa Monica pour y écouter de la musique live. Cette institution sans prétention de West Hollywood a aidé à lancer les carrières d’Elton John, de James Taylor et de Tom Waits, mais les artistes plus méconnus peuvent eux aussi se produire devant le public lors des scènes ouvertes.

Que verrez-vous d’autre pendant votre voyage ? La voix encore inconnue d’une génération ? Une manifestation d’une importance politique primordiale ? Une légende de la musique ? Quoi que vous trouviez sur votre chemin, vous vous en souviendrez toute votre vie.

Kat Meoz exploring a West Hollywood street

Kat Meoz exploring a West Hollywood street
En savoir plus