Skip to main content
Dog Chapel
1 sur 1
  • États :
    Vermont

Petite chapelle célébrant le lien spirituel qui unit les hommes et les chiens.

En 1998, l’artiste d’art populaire Stephen Huneck est déclaré mort avant de revenir à la vie cinq minutes plus tard. Atteint du syndrome de détresse respiratoire aiguë, Stephen Huneck a déclaré après sa convalescence : « Cette expérience de mort imminente, tout ce que ma femme m’avait appris de l’amour et la gratitude que j’avais pour les choses les plus insignifiantes de l’existence, tout cela a eu un profond impact sur moi. En tant qu’artiste, je partage ce que je ressens avec les autres à travers mon art. »

Peu de temps après son retour à la maison, auprès de sa femme et de ses trois chiens, Stephen Huneck a eu l’idée de « construire une chapelle célébrant le lien spirituel que nous tissons avec nos chiens et qui serait ouverte aux chiens et aux humains, quel que soit leur foi ou leur système de croyance ». Stephen Huneck a bâti cette chapelle sur une colline de sa ferme de St. Johnsbury, Vermont.

Il voulait qu’elle ressemble à « une petite église de village construite dans le Vermont en 1820, qui s’intégrerait parfaitement aux collines et aux pâturages verdoyants des environs », d’après ce que dit son site Web personnel. « Le clocher blanc se dresse vers les cieux. Au sommet, une girouette en forme de labrador ailé indique clairement que cet endroit entretient un lien spécial avec les chiens. » À l’intérieur, des vitraux ornés d’images de chiens inondent de lumière la chapelle et des sculptures de chiens continuent de planter le décor. Les murs intérieurs de la chapelle sont recouverts de notes manuscrites et de photos de chiens et d’autres animaux décédés, tandis que des friandises pour chiens attendent les visiteurs à quatre pattes sur des tables.

En l’honneur du lien qui unit les humains et les chiens

Plusieurs sculptures de chiens sont dispersées autour de Dog Mountain, comme un alignement de têtes de chiens montées sur des colonnes et un petit homme en costume qui promène son chien. Un panneau à l’extérieur de la chapelle indique : « Welcome all creeds, all breeds. No dogmas allowed. » (Toutes les races et toutes les croyances sont les bienvenues. Aucun dogme n’est toléré.)

En janvier 2010, la Dog Chapel et les autres galeries de Stephen Huneck ont été frappées de plein fouet par la récession économique et il a été contraint de renvoyer la plupart de ses employés. Il est mort une semaine après. Sa femme Gwen a continué de s’occuper de la chapelle, jusqu’à sa mort à l’été 2013. Mais le personnel continue de préserver la vision des fondateurs et Dog Mountain reste aujourd’hui accessible gratuitement au public.

Informations importantes

À environ 3 kilomètres à l’est de St. Johnsbury, sur Rt. 2, tournez à gauche sur Spaulding Road et continuez tout droit (c’est une route de gravier qui monte en virages jusqu’à Dog Mountain).

Contenu initialement créé pour Atlas Obscura.

Plus d'informations
Explorer plus