Skip to main content
Habitante de Kansas City, Missouri
1 sur 1

Bienvenue à Kansas City, Missouri

Kansas City ne se résume pas à sa gastronomie et sa musique. Outre son traditionnel barbecue et son amour du jazz, la plus grande ville du Missouri est dotée d’une institution artistique de classe mondiale, le Nelson-Atkins Museum of Art, et rend un hommage émouvant à l’histoire afro-américaine au Negro Leagues Baseball Museum. L’historique Country Club Plaza, d’influence espagnole, est le premier centre commercial du pays et le plus élégant. Quant au Kauffman Center for the Performing Arts, son architecture est à couper le souffle. Cela dit, malgré tout ce que Kansas City a à offrir, il est difficile de résister à l’attrait de l’excellente musique résonnant dans toutes les directions, ou au goût divin de la tendre viande fumée baignant dans la sauce. Pour vous faire découvrir Kansas City à travers les yeux de ses habitants, nous leur avons demandé quelques conseils. Voici quelques-unes de leurs adresses préférées.

Tout le monde à bord

Le quartier de West Bottoms, qui abritait autrefois des enclos à bétail, se trouve au confluent des fleuves Kansas et Missouri. Il est donc tout à fait logique qu’on y trouve aujourd’hui The Ship, un bar sur le thème de la navigation datant de l’époque de la Prohibition. Transformé en repaire d’artistes, il est connu pour être un peu brut de décoffrage et pour accueillir des gens de tous les horizons. La vie nocturne bigarrée de Kansas City n’a été qu’en partie touchée par la loi de 1919 qui a interdit l’alcool. Au lieu de ça, le « Paris des Plaines » a cultivé une certaine tolérance envers la boisson et les soirées festives. La visite-spectacle du Kansas City Prohibition Craft Cocktail Tour s’arrête dans quatre lieux et se déroule à l’époque de la Prohibition, durant laquelle Kansas City était connue comme l’une des villes « les plus humides » du pays. Sur le parcours, dégustez des cocktails dans d’anciens (ou actuels) bars clandestins, maisons closes et lieux de débauche.

The Ship marquee
En savoir plus

On ne rigole pas avec la viande

Figurant parmi les principales « capitales du barbecue » du pays, Kansas City propose des viandes uniques, excellentes, et souvent sujettes à de vifs débats. « Si vous demandez conseil en matière de barbecue, chaque habitant de Kansas City vous donnera un avis différent », nous a-t-on prévenus. Tout le monde a son chouchou, et n’attend qu’une chose : vous en parler. Établissement historique du « Roi des côtelettes », à quelques rues de l’ancien stade municipal, le restaurant Arthur Bryant’s attire depuis 1958 hauts dignitaires et personnalités politiques à ses tables en formica pour y déguster sans manières une platée de côtes de porc avec du pain de mie. Autre incontournable de Kansas City, le restaurant familial Gates BBQ, fondé en 1946, se trouve sur Brooklyn Avenue. Les habitués de Gates’s recommandent son sandwich aux « burnt ends », de savoureux morceaux de poitrine. Le secret ? La viande est émincée et non coupée en cubes, pour atteindre une proportion de sauce idéale.

cook with meat at Arthur Bryant's
En savoir plus
Plus d'informations

Rendez-vous au quartier de la création

Dans le Crossroads Arts District, quelque 150 galeries et studios d’artistes côtoient des boutiques élégantes et des restaurants branchés dans des rues piétonnes du centre-ville de Kansas City qui accueillaient autrefois des usines et des entrepôts. Depuis 2016 et la mise en service du nouveau tramway gratuit, le KC Streetcar, ce quartier qui était une enclave paisible, créative et bobo est devenu une destination touristique. Véritable institution du secteur, YJ’s Snack Bar peut compter sur une clientèle dévouée en raison du soutien qu’il apporte aux musiciens et aux artistes locaux, mais aussi de son menu complet et nourrissant de « cuisine du monde » inspiré des voyages du propriétaire, comme les tostadas mayas et les papillotes de poisson en feuilles de bananier. Après être resté au même endroit depuis 1927, YJ’s (abréviation de « Young Johnny’s ») a récemment déménagé à quelques rues de là dans un espace plus grand, mais tout aussi éclectique. Les temps changent, comme le chantait Bob Dylan.

YJ's Snack Bar
En savoir plus

Que le spectacle commence

Club de jazz de l’American Jazz Museum, le Blue Room tire son nom de l’une des plus célèbres boîtes de nuit du quartier historique 18th & Vine. Les gens du coin l’apprécient pour ses spectacles d’exception et ses murs ornés de souvenirs du riche passé musical de la ville. Dans le quartier Crossroads, le Green Lady Lounge est également l’un des petits nouveaux de la scène locale. Pourtant, avec ses chandeliers d’époque, ses rideaux rouges et ses serveurs en costume-cravate, ce club de jazz très apprêté semble sortir tout droit de l’âge d’or de la ville. Pour une expérience moins raffinée mais tout aussi mélodieuse, les habitués ne tarissent pas d’éloges sur The Phoenix. Ancien bar clandestin, cet établissement sans prétention propose le vendredi soir un happy hour particulièrement populaire ainsi qu’un brunch jazz le week-end, le remède idéal pour vous remettre de vos folies de la veille.

bartender at Green Lady Lounge
En savoir plus
Explorer plus