Skip to main content
Observation de grizzlis dans le Yellowstone National Park
1 sur 1
  • États :
    Nouveau-Mexique
    Californie
    Wyoming
    Nevada
    Vermont
    Oregon
    Texas
    Minnesota
    Maine

Vous croiserez de nombreux animaux adorables lors de vos randonnées. En voici quelques-uns.

Il ne tient qu’à vous de bien ouvrir l’œil pour ne pas passer à côté de ces rencontres exceptionnelles au cœur des vastes étendues américaines.

N° 1 : le lapin à queue blanche

Ces peluches vivantes sont l’espèce de lapins la plus répandue d’Amérique du Nord, certainement du fait que les femelles peuvent avoir jusqu’à 35 petits par an.

Où les trouver : les lapins à queue blanche vivent dans les prairies et les fourrés à travers tout le pays, en particulier dans les États de l’Est, du Centre-Sud et du Midwest. Ouvrez l’œil lorsque vous explorez le Voyageurs National Park dans le nord du Minnesota, à 440 kilomètres au nord de Minneapolis.

Lapin à queue blanche

Lapin à queue blanche
En savoir plus
Plus d'informations

N° 2 : l’écureuil d’Abert

Les écureuils d’Abert ont une touffe de poils sur les oreilles qui leur donne un air surpris. Ils doivent leur nom au colonel John James Abert, un naturaliste et topographe du XVIIIe siècle qui a cartographié l’Ouest américain.

Où les trouver : les écureuils d’Abert peuplent les Rocheuses, avec des populations en Arizona, au Nouveau-Mexique et sur le plateau du Colorado. Ils sont nombreux autour du Bandelier National Monument, à environ 170 kilomètres au nord d’Albuquerque, Nouveau-Mexique.

Écureuil d’Abert

Écureuil d’Abert
En savoir plus
Plus d'informations

N° 3 : l’écureuil-antilope

Les écureuils-antilopes ne craignent pas les climats chauds. Pour refroidir leur corps, ils s’allongent sur le sol à l’ombre, pattes écartées.

Où les trouver : ces écureuils sont très présents dans les zones désertiques et broussailleuses du Sud-Ouest. Vous pourrez en croiser au Great Basin National Park dans l’est du Nevada (à environ 480 kilomètres au nord de Las Vegas, près de la frontière avec l’Utah).

Écureuil-antilope

Écureuil-antilope
En savoir plus
Plus d'informations

N° 4 : l’ours noir

Les ours noirs ont l’air de grosses peluches, mais mieux vaut ne pas trop s’en approcher. Ils peuvent atteindre une vitesse de course de 40 à 48 kilomètres par heure et peser jusqu’à 300 kilogrammes. Sans compter que leur odorat est sept fois plus développé que celui des chiens et que leur dextérité leur permet d’ouvrir des bocaux à vis et même des loquets de portes.

Où les trouver : différentes espèces peuplent les régions boisées des États-Unis, et plus particulièrement les Appalaches, les Rocheuses, le nord du Midwest, et certaines parties de la côte ouest et de l’Alaska. Ouvrez l’œil lorsque vous randonnez dans la Green Mountain National Forest, une forêt du Vermont, sur la côte nord-est, à environ 250 kilomètres au nord-ouest de Boston, Massachusetts.

Ourse noire et ses petits

Ourse noire et ses petits
En savoir plus
Plus d'informations

N° 5 : la tortue-boîte commune

Regardez le beau sourire de cette charmante demoiselle. Car oui, il s’agit d’une femelle. Chez les tortues-boîtes communes, les mâles ont les yeux rouges ou orange, tandis que les femelles ont les yeux marron-jaune.

Où les trouver : les tortues-boîtes communes (Terrapene carolina carolina) vivent dans le Centre-Sud, l’Est et le Sud-Est des États-Unis. Ouvrez l’œil lorsque vous marchez sur le tapis forestier dans les Great Smoky Mountains, qui s’étendent à la frontière sud-ouest de la Caroline du Nord jusque dans le Tennessee (à environ 270 kilomètres à l’ouest de Charlotte, Caroline du Nord, et 330 kilomètres à l’est de Nashville, Tennessee).

Tortue-boîte commune

Tortue-boîte commune
En savoir plus

N° 6 : le cerf de Virginie

Le cerf de Virginie est une espèce tellement répandue aux États-Unis qu’il est l’animal officiel de neuf États. Ces animaux gracieux peuvent manger de tout, y compris les feuilles de sumac vénéneux.

Où les trouver : les cerfs de Virginie sont faciles à voir, en particulier dans les zones boisées comme le Shenandoah National Park, dans le nord-ouest de la Virginie (à seulement 115 kilomètres au sud-ouest de Washington, D.C.).

Biche de Virginie avec son faon

Biche de Virginie avec son faon
En savoir plus
Plus d'informations

N° 7 : le grizzli

Les grizzlis, également appelés ours bruns (ou ours kodiak en Alaska), sont majestueux, mais mieux vaut garder vos distances. Ces animaux peuvent se montrer agressifs et leurs mâchoires sont suffisamment puissantes pour pulvériser une boule de bowling. En début d’hibernation, ils peuvent peser jusqu’à 180 kilogrammes de plus que leur poids habituel, lequel s’élève pour certains d’entre eux à 360 kilogrammes.

Où les trouver : l’Alaska possède la plus grande population de grizzlis ; vous pouvez les voir pêcher le saumon dans le Katmai National Park, une région reculée du sud de l’État. On en trouve également dans le Montana, le Wyoming et l’Idaho (en particulier dans la région Yellowstone-Teton).

Famille de grizzlis

Famille de grizzlis
En savoir plus
Plus d'informations

N° 8 : la chevêchette des Rocheuses

La chevêchette des Rocheuses, qui ne mesure que 16 à 18 centimètres, fait partie des espèces les plus petites (et les plus adorables) d’Amérique du Nord. Elle est connue pour ses plumes colorées à l’arrière de la tête qui forment deux yeux jaunes pour perturber les prédateurs.

Où la trouver : la chevêchette des Rocheuses vit en Alaska et sur la côte ouest, en particulier à l’orée des forêts de conifères et de feuillus. Vous pourrez l’apercevoir dans le Sequoia National Park, au centre de la Californie, à environ 420 kilomètres au sud-est de San Francisco et 330 kilomètres au nord-est de Los Angeles.

Chevêchette des Rocheuses

Chevêchette des Rocheuses
En savoir plus
Plus d'informations

N° 9 : le pika américain

Les pikas américains sont toujours en vadrouille, soit pour faire des réserves de nourriture pour l’hiver, soit pour récupérer des fleurs et des herbes sèches pour leurs nids. Leur énergie débordante, le petit bruit qu’ils font pour alerter leurs congénères… Tout est adorable chez ces petits mammifères.

Où les trouver : les pikas américains filent à toute allure à travers les montagnes de la partie ouest des États-Unis. Ils aiment beaucoup le relief alpin et rocheux de la Mount Hood National Forest, située dans l’Oregon à seulement 100 kilomètres au sud-est de Portland.

Pika américain

Pika américain
En savoir plus
Plus d'informations

N° 10 : le phoque commun

Les bains de soleil ne sont pas réservés aux humains : les phoques communs ne s’en privent pas non plus, et ils ont bien raison. Ces curieuses créatures pèsent jusqu’à 136 kilogrammes et sont connues pour observer les passants autant que les passants les observent.

Où les trouver : les phoques communs du Pacifique sont présents sur tout le littoral pacifique. Vous pourrez en voir sur les rochers dans le Channel Islands National Park, au large des côtes de Los Angeles, Californie. Les phoques communs de l’Atlantique sont présents du Maine au Massachusetts. Vos meilleures chances d’en voir sont à l’Acadia National Park, sur la côte sud du Maine, à environ 270 kilomètres au nord-est de Portland, Maine.

Phoques communs

Phoques communs
En savoir plus

N° 11 : la tortue de Kemp

Les tortues de Kemp sont les plus petites tortues marines du monde. Malheureusement, elles sont aussi parmi les plus gravement menacées d’extinction.

Où les trouver : ces tortues préfèrent les eaux chaudes du golfe du Mexique, près de la Floride et de la Louisiane, mais leur présence est aussi attestée plus au nord, jusque dans le New Jersey. Le Padre Island National Seashore, sur la côte du Golfe du sud du Texas (à 380 kilomètres au sud-ouest de Houston), est un excellent site d’observation de ces tortues ; elles viennent y pondre chaque année pour une éclosion au printemps ou en été.

Plus d'informations
Explorer plus
À la découverte des sports professionnels et de la variété d’aventures en plein air au Texas

État

Texas