Skip to main content

Jackson, qui a été élue meilleure ville du Mississippi par le magazine AAA Southern Traveler, est connue pour sa superbe architecture : de son magnifique capitole de 1903 à la modeste demeure de Medgar Evers, un défenseur des droits civiques mort assassiné. La rédaction du magazine Convention South a également classé Jackson parmi les dix villes du Sud où il est le plus facile de vivre sa foi.

Grâce à une tradition ancrée dans les arts, la vie citadine bat au rythme de la musique : du gospel au classique en passant par le blues, le rock, le jazz et tout autre genre intermédiaire. Vous souhaitez découvrir de l'intérieur le berceau du blues? Rendez-vous au F. Jones Corner, un bar-restaurant débordant d'influences blues dans le quartier historique de Farish Street, ou au Hal and Mal's pour la soirée « Blue Monday » du lundi, où vous pourriez voir la légendaire Dorothy Moore chanter « Misty Blue ». Chaque année, le troisième week-end d'août, le Jackson Rhythm and Blues Festival (le festival du rhythm and blues de Jackson) est l'occasion de voir plus de 30 artistes se produire sur cinq scènes dans la propriété champêtre du Mississippi Agriculture & Forestry Museum (le musée de l'agriculture et de la sylviculture du Mississippi).

Vous voulez vous replonger dans des films comme Get on Up ou La couleur des sentiments? Venez à Jackson pour découvrir en vrai les lieux où ont été tournées certaines scènes cultes, comme l'auditorium Thalia Mara Hall, le restaurant Brent's Drugs, l'Eudora Welty Home (la maison d'Eudora Welty), aujourd'hui transformée en musée, et le Mississippi Coliseum (l'arène du Mississippi). Déambulez dans les rues que Chadwick Boseman, Mick Jagger et Dan Aykroyd ont arpentées pendant le tournage du film sur James Brown.

Jackson, c'est une multitude d'attractions touristiques de plein air et de musées uniques, des centaines d'événements et de festivals, trois quartiers culturels historiques, d'innombrables arts visuels et scéniques, des manifestations sportives incontournables et une agréable vie nocturne. En 2014, le Smith Robertson Museum and Cultural Center (le musée et centre culturel Smith Robertson) a intégré le classement de CNN répertoriant 50 lieux à visiter absolument dans 50 États. Jackson accueille l'USA International Ballet Competition, l'une des plus prestigieuses compétitions internationales de danse classique, qui voit s'affronter de jeunes danseurs prometteurs, venus du monde entier pour percer sur la scène mondiale et vivre un véritable tournant dans leurs vies.

Jackson organise également des événements originaux pour tous les goûts. Pour les passionnés d'équitation, il y a le Dixie National Rodeo, l'un des plus grands événements autour des chevaux et de l'élevage de bétail de ce côté du Mississippi. Laissez-vous porter par l'amour du blues au Mississippi Blues Marathon, à l'occasion duquel s'est tenu le championnat 2015 du club de course à pied Road Runners Club of America. Chaque année, « Parti Gras » est l'occasion de célébrer l'arrivée du printemps. Cette fête, qui se déroule sur deux semaines, est définie comme un « Mardi gras vert », une sorte de joyeux retour aux sources. Tout le monde se déguise et devient roi ou reine d'un jour, en particulier si vous êtes une « Sweet Potato Queen » (une reine de la patate douce)!

La cuisine locale est typique du Sud, qu'elle puise son inspiration dans la délicieuse « soul food » (nourriture bon marché), dans la cuisine fusion novatrice ou dans les cuisines du monde. C'est à Jackson que vous trouverez LaFinestra, le restaurant du chef Tom Ramsey, gagnant de l'émission de cuisine Guy's Grocery Games, ainsi que le Mayflower Café, dont la Comeback Sauce (une sauce rémoulade au goût de revenez-y) a récemment fait l'objet d'un article dans le New York Times. Vous trouverez également toutes vos enseignes préférées parmi les 300 restaurants de la ville!

Le saviez-vous ?

Jackson ne s'est pas toujours appelée ainsi. D'abord baptisée « LeFleur's Bluff » en hommage au négociant franco-canadien Louis LeFleur, elle fut renommée en l'honneur du septième président des États-Unis, Andrew Jackson, en 1822, lorsqu'elle devint la capitale de l'État.
En savoir plus

La ville avait initialement été nommée « LeFleur's Bluff » en hommage au négociant franco-canadien Louis LeFleur, mais en devenant la capitale de l'État en 1822, elle fut rebaptisée en l'honneur du septième président américain, Andrew Jackson.

Montgolfière survolant Asheville en Caroline du Nord
En savoir plus

Expériences à proximité

Voir plus d'expériences

Explorer plus